Accueil > Actualités

Concours CNRS 2016 - Campagne de soutien du Clersé

publié le , mis à jour le

Soutien du CLERSÉ (Université de Lille) aux candidats au concours du CNRS (sections 36, 37 et 40)

- Le Laboratoire CLERSÉ (UMR 8019 CNRS/Université de Lille) invite les candidats aux concours CNRS 2016 pour les sections 36, 37 et 40, qui souhaiteraient demander le soutien de notre équipe, à contacter Sébastien Fleuriel (sebastien.fleuriel@univ-lille1.fr) et François-Xavier Devetter (devetter@telecom-lille.fr) en joignant CV, rapport de soutenance de thèse (si disponible) et projet de recherche provisoire avant le 30 novembre 2015. Les candidats seront informés au plus tard le 10 décembre 2015 de leur soutien éventuel par le CLERSÉ en fonction de la qualité du dossier et de la proximité de l’objet de recherche des candidats avec les axes du laboratoire.

- Les candidats soutenus par le CLERSÉ seront reçus à leur convenance par les membres du laboratoire proches de leur thématiques dès le 10 décembre pour finaliser leur projet fin 2015 et participer à des auditions blanches au début de l’année 2016.

- Le CLERSÉ associe sociologues, économistes et anthropologues au sein de trois axes de recherches :

  1. Ancrages et dynamiques comparés du politique
  2. Mondes du travail et mondes privés
  3. Économies et sociétés : développement, richesse, innovation et régulation

- Les candidats sont également invités à contacter les responsables des axes (présentation et coordonnées sont accessibles sur le site internet du laboratoire).

- Si des projets inscrits dans une seule discipline peuvent tout à fait s’intégrer dans ces programmes de recherches, les approches permettant le dialogue entre sociologie et économie sont particulièrement attendues.

- Les candidat-e-s aux sections 36 et 40 sont invités à prendre connaissance des critères d’évaluation ainsi que des recommandations émises par la section 40 l’été dernier, ainsi que le document de recommandations publié par la section 36 lors de la campagne 2014.

Sébastien Fleuriel et François-Xavier Devetter