Accueil > fiches_ouvrages

Observer le travail Histoire, ethnographie, approches combinées

publié le

Sous la direction de ANNE-MARIE ARBORIO, YVES COHEN, PIERRE FOURNIER, NICOLAS HATZFELD, CÉDRIC LOMBA et SÉVERIN MULLER.

JPEG - 7.4 ko



Editeur : La Découverte.

ISBN : 9782707153883










Depuis les années 1980, des recherches attentives aux pratiques concrètes du travail se développent. Loin de se satisfaire de grands modèles explicatifs sur son évolution, des chercheurs observent des situations singulières, s'intéressent aux rôles et aux contraintes de diverses catégories de travailleurs dans leurs univers professionnels. Pour accéder à ce regard de « plain-pied », nombre d'entre eux combinent l'ethnographie, pour caractériser les usages, et l'histoire, pour en tracer les continuités et les changements.

Cet ouvrage, qui rassemble principalement des sociologues et des histo¬riens du travail, revient sur cette démarche croisée : quels chercheurs s'y engagent ? Pour quels motifs et dans quels buts ? Quels sont les apports pour l'analyse du travail ? Certains chercheurs expliquent de quelles manières ils ont été amenés à dépasser les frontières de leurs disciplines pour étudier les rapports aux normes de production, le travail à côté de l'usine ou l'intensifi¬cation du travail. D'autres indiquent comment ils ont renouvelé des problé¬matiques telles que la succession des générations, la mise en ouvre de règles normatives, le traitement administratif des populations, l'évolution des statuts dans le petit commerce, le travail sur les biens culturels ou encore la place des activités sexuelles clans les univers professionnels. Élargissant le champ de la réflexion, plusieurs textes proposent une mise en perspective de ces approches combinées dates l'évolution récente des sciences sociales.

Cet ensemble de contributions, par la variété des domaines étudiés et par la cohérence des modes d'investigation, souligne l'interdépendance du passé et du présent pour comprendre les transformations des rurivers contemporains du travail.

Anne Marie Arborio est maître de conférences en sociologie et chercheur au Laboratoire d’Econonie et de Sociologie du travail.

Ives Cohen est directeur d’études à l’EIIESS.

Pierre Fournier est maître de conférences en sociologie à l’université D’Aix-Marseille et chercheur au Laboratoire méditerranéen de sociologie.

Nicolas Hatzfeld, maître de conférences en histoire à l’université d’Evry est membre du Laboratoire d’histoire économique, sociale et des techniques.

Cédric Lomba est chargé de recherche en sociologie au laboratoire Culture et sociétés urbaines (CNRS-université Pois 8).

Séverin Muller est maître de conférences en sociologie à l’université de Lille 1, chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques.