Accueil > Présentation > Le Clersé

Présentation du Clersé

publié le , mis à jour le

Le Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (Clersé) est une unité mixte de recherche de l’Université des sciences et technologies de Lille (Ustl, Lille 1) et du Centre national de la recherche scientifique (Cnrs) (Umr 8019). Le Clersé est actuellement dirigé par Sébastien Fleuriel, professeur en sociologie et François-Xavier Devetter, maître de conférences habilité en sciences économiques. Deux responsables des études doctorales au sein de laboratoire, Bruno Boidin, maitre de conférences habilité en sciences économiques et Bernard Convert, directeur de recherche en sociologie sont plus particulièrement chargés de l’accompagnement des doctorants.

Le Clersé a une histoire ancienne liée à la sociologie et à l’économie du travail. Il est donc, dès sa création par Michel Simon en 1982, un laboratoire pluridisciplinaire. Cette volonté témoigne, à l’époque, d’un positionnement scientifique original. Les directeurs successifs, Lise Demailly, Bruno Duriez, Dominique Duprez, Nicolas Vaneecloo, Abelhafid Hammouche ont eu pour objectif de maintenir cette pluridisciplinarité. C’est dans cette perspective que le Clersé a institué des liens forts avec le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq) et a largement contribué à l’implantation d’un site régional du Céreq à l’Université de Lille 1.

Le Clersé a accueilli, ces dix dernières années, plusieurs enseignants-chercheurs et chercheurs en anthropologie et en démographie ce qui contribue à renforcer la dimension pluridisciplinaire de l’unité. Certaines opérations de recherche impliquent des sociologues et des économistes, d’autres des sociologues et des anthropologues.

L’unité comporte, fin 2014, 171 membres parmi lesquels 81 enseignants-chercheurs, 7 chercheurs (CR ou DR), 9 personnels administratifs (dont 6 relèvent du Cnrs) et 65 doctorants.

Depuis le 1er janvier 2014, la recherche au Clersé prend forme au sein de 3 axes de recherche :

- Axe 1 : Ancrages et dynamiques comparés du politique

- Axe 2 : Mondes du travail et mondes privés

- Axe 3 : Economies et sociétés : développement, richesse, innovation et régulation