Accueil > Membres > fiches personnelles

ASANUMA-BRICE Cécile

par ASANUMA BRICE Cécile - publié le , mis à jour le

Chercheur associé au Clersé

Maison Franco-Japonaise, 6F

3-9-25 Ebisu Shibuya ku JAPON

Tél. prof. : (0081) 3 3443 8551

mail : asanuma.brice.cecile@cnrs.jp


Responsabilités administratives et scientifiques

- 2012, co-org. Workshop : « Social Sciences and Humanities Research on Nuclear Issues : Comparisons and French-Japanese Collaborations », Tôkyô University, 21 June
- 2012, co-org.Symposium « Politics, Knowledge and Democracy in a Nuclear Society after March 11 », Maison Franco-Japonaise, Tôkyô, 22 June
- 2012 : Co-responsable scientifique avec T. Ribault : Quelle protection humaine en situation de vulnérabilité totale ? - Logement et migration intérieure dans le désastre de Fukushima - dans le cadre du programme Nucléaire, risque et société de la Mission Interdisciplinarité du CNRS.
- 2013 : Responsable scientifique, PEPS Mission interdisciplinarité du CNRS (Expertise, controverse et communication entre Science et société) : Les controverses scientifiques face à la responsabilité civique » (Coordinateur et chercheur)
- 2013, co-org.Symposium « Protect and Submit in Fukushima », Maison franco-japonaise Tôkyô, 15-16 October
- 2014, Mission for Interdisciplinarity CNRS (Decision Indicators and Public Policies Research Program) : « Participation and Public Policies after Fukushima » ( chercheur)
- 2014, Interdisciplinarity Challenge CNRS-NEEDS : Nuclear, Energy, Environment, Waste and Society : « Self-management and Co-management Devices of the Disaster : Organization, Responsability, Democracy – Co-management in the Aftermath of the Disaster after the Nuclear Accident of Fukushima » (chercheur)
- 2014, Co-organization with A. Gonon, T. Ribault : Symposium « Making the Right to Health a Reality after the Fukushima Disaster : Obstacles and Perspectives », Doshisha University, Kyoto, 22 March
- 2014,Co-organisation avec T. Ribault : « Avant et après le désastre de Fukushima : l’impossible échappée ? », colloque et projectionGambarô (Courage !), film documentaire sur la condition des survivants du désastre nucléaire ; Maison franco-japonaise Tôkyô, 13 June
- 2014, “公共住宅機関による都市郊外の変遷:パリから東京をめぐる”, 八雲クラブ, 比較住宅都市研究会. Présentation en japonais, “la transformation de la périphérie urbaine par la politique des organismes de logements publics : de Paris à Tôkyô”, 25 June.

Thèmes de recherche

- Les politiques publiques du logement/logements ouvriers – approche comparative Japon/France
- Gestion des conséquences de la catastrophe de Fukushima via les politiques de logements, études des flux migratoires/du refuge
- Étude de la co-gestion des conséquences de l’explosion de la centrale nucléaire à Fukushima par les mouvements sociaux : institutions et groupements citoyens (dans le cadre du LIA Protection humaine dirigé par T. Ribault)

Cursus

- DEUG Histoire – Ethnologie (SSA), Université Paris X – Nanterre, Juin
- Licence Aménagement du territoire et développement local, Université Paris X-Nanterre
- Maîtrise Aménagement du territoire et développement local, Université Paris X-Nanterre (mention TB)
- DESS Aménagement du territoire et développement local, Université Paris X- Nanterre (Le département de Seine-Saint-Denis : un Ouest en mouvement) (mention TB)
- DEA Villes et Sociétés, Université Paris X-Nanterre
- École doctorale Université de Chiba (Japon) : Étude de l’évolution de l’habité liée à la production de logement public en périphérie de Tôkyô
- Doctorat (France), EHESS, Paris (Titre de la thèse : La transformation des paysages périphériques urbains Tôkyôïtes par les organismes de logements publics, mention : Très honorable)
- Chercheur associé à la Maison Franco-Japonaise

Appartenance et responsabilité dans des réseaux de recherche

- Chercheur du LIA CNRS Protection humaine et réponses au désastre, Soin intensif en sociétés industrielles, dirigé par Thierry Ribault, Clersé-Université Lille 1
- Chercheur associé au Clersé-Université Lille 1
- Chercheur associé à l’Institut français de recherche à l’étranger UMIFRE 19 CNRS – MAEE/Maison Franco-Japonaise
- Membre de la Société scientifique de planification urbaine du Japon (日本都市計画学会)
- Membre de la Société scientifique de sociologie urbaine du Japon (日本都市社会学会)
- Membre du Réseau JAPARCHI (Réseau scientifique thématique des chercheurs francophones sur l’architecture et la ville japonaises)

Publications

Asanuma-Brice Cécile, 2014 (à paraitre), « De la vulnérabilité à la résilience, réflexions sur la protection en cas de désastre extrême : Le cas de la gestion des conséquences de l’explosion d’une centrale nucléaire à Fukushima », Revue Raison Publique, Au-delà du risque Care, capacités et résistance en situation de désastre (co-direction Sandra Laugier, Solange Chavel, Marie Gaille)

Asanuma-Brice Cécile, 2014 (à paraitre), « La mémoire de l’oubli, une forme de résistance à la résilience », Publication des Actes du colloque Après le désastre, réponses commémoratives et culturelles, Université de Tôkyô.

Asanuma-Brice Cécile, 2014, « De la gestion des flux migratoires par un État nucléariste dans un contexte de catastrophe nucléaire », Revue Diplomatie, septembre

Asanuma-Brice Cécile, 2013, « Fukushima, une démocratie en souffrance », Revue Outre terre-Revue française de géopolitique, mars

Asanuma-Brice Cécile, 2013, « Entrées “Nagaya” et “Shataku” », dans l’Encyclopédie de la spatialité japonaise, dirigée par Philippe Bonnin, Nichibunken, Kyôto

Asanuma-Brice Cécile, 2012, « Les politiques publiques du logement face à la catastrophe du 11 mars », in C. Lévy, T. Ribault, Catastrophe du 11 mars 2011, désastre de Fukushima – Fractures et émergences, numéro spécial de la Revue EBISU, n° 47 de la Maison franco-japonaise, juin

Asanuma-Brice Cécile, 2011, « Logement social nippon, quand la notion de ’public’ retrouve raison », Revue Urbanisme, novembre

Asanuma-Brice Cécile, 2011, « Logement social au Japon : Un bilan après la crise du 11 mars 2011 », Revue Informations Sociales, novembre-décembre, n° 168.